Olomouc

OlomoucSituée à environ 170 miles (280km) à l’est de Prague, au centre de la Moravie, Olomouc se vante d’un centre-ville attrayant qui s’est vu accorder le statut de Patrimoine mondial par l’UNESCO.

Néanmoins, contrairement à d’autres hameaux tchèques anciens et pittoresques, il s’agit également d’une ville habituée à veiller tard la nuit de par sa population étudiante. En traversant la place principale en soirée (Olomouc est en contrebas en partant de Václavské náměstí vers Horní náměstí et Dolní náměstí), vous remarquerez des groupes se dirigeant vers les clubs ou les bars à la mode les plus récents. Dans l’ensemble, cette ville constitue une pause bienvenue par rapport à Prague, tout en servant également de halte agréable sur la route pour se rendre en Pologne, dans les montagnes de Jeseniky ou dans le splendide château de Bouziv situé à proximité. La ville est suffisamment petite pour qu’il soit possible de s’y promener tranquillement.

La légende raconte qu’Olomouc, qui fait partie des villes les plus anciennes de Moravie, fut à l’origine fondée par Jules César. En réalité cependant, elle est née en tant que centre majeur au cours du dix-septième siècle. Olomouc date de 1017 (au moins), lorsqu’elle fut saisie lors de la confiscation de terres tchèques par les Přemyslid – qui prit fin sous le règne du Grand Empire Morave. Tout au long des guerres hussites, cette ville (tout comme la majeure partie de la Moravie) était du côté des catholiques, et elle faisait exécuter les rebelles hussites sur ses places. Elle fut récompensée pour cela par 12 charmantes églises. De nos jours, il s’agit d’une ville industrielle animée et prospère éloignée des circuits touristiques et qui conserve ses monuments religieux pittoresques.

Transport Prague Olomouc. Réservez un transfert confortable en minibus en ligne. Chauffeurs anglophones.

Staré Město (la Vieille-Ville) se caractérise par une courbe dans la Morava et par plusieurs petites ruelles la traversent en zigzag jusqu’à la cathédrale Saint-Venceslas (Kostel sv Václava). Il s’agit sans aucun doute de la dernière chose que vit Václav IIIen 1306 avant d’être assassiné dans la salle capitulaire. Plus tard, cela inspira le jeune Mozart – alors âgé de seulement 11 ans – pour sa 6ème Symphonie.

Le Palais des Přemyslid tout proche, dont les fondations datent de 1204, est sans aucun doute une construction évocatrice avec ses fenêtres de style roman. Cependant, il n’est doté d’aucune autre caractéristique exaltante. Ailleurs, n’oubliez pas la version socialiste réaliste de la tour de l’Horloge astronomique, dans l’hôtel de ville situé sur Horní náměstí. Elle se caractérise par une mosaïque représentant un scientifique découvrant une manière d’améliorer la qualité de vie de tous grâce à la chimie. Il s’agit d’un monument unique qui n’a probablement aucun équivalent dans le monde entier.

 

La place haute (Horní náměstí)

Au centre de la place principale se trouve l’hôtel de ville qui date du treizième siècle. Il fut agrandi de manière significative au cours du quinzième siècle, lorsqu’il obtint son magnifique lieu de discussions gothique magnifique voûté, son horloge astronomique et la chapelle dédiée à Saint Jérôme. La massive sousoší Nejsvětější Trojice (colonne de la Sainte-Trinité) qui se trouve dans l’entrée de l’hôtel de ville figure sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Cet exemple de structure européenne baroque a été construit entre 1716 et 1717. Ses trois étages sont ornés de saints et de personnages historiques. La place du marché abrite 3 des 7 fontaines d’Olomouc. La fontaine de César est la plus grande d’entre elles, elle fut construite en 1725 par Jan Schauberger. Elle soutient une statue équestre du fondateur légendaire de la ville. Les 2 autres sont la fontaine d’Hercule et celle d’Eurydice. Sur ces dernières, les héros sont représentés tenant le symbole de la ville – un aigle blanc.

 

L’église Saint-Michel

Les Dominicains arrivèrent à Olomouc vers 1240, et ils commencèrent rapidement à construire leur monastère et leur église Saint-Michel (sv Michala) sur la partie la plus élevée de la ville. Au cours des quatorzième et quinzième siècles, l’église fut détruite par des incendies et, au cours du dix-septième siècle, elle fut endommagée pour la Guerre de 30 Ans. Entre 1673 et 1699, elle fut reconstruite dans un style baroque. Giovanni Pietro Tencalla, l’architecte, dessina le 1er édifice morave à 3 dômes. Nombre des meubles datent de l’ère baroque, y compris des orgues d’Augustine Thomas Berger et Josef Sturmer. La façade principale du bâtiment fut ornée, en 1829, des statues du Sauveur et de la Vierge Marie sculptées par Ondřej Zahner au cours du dix-huitième siècle. Ces statues sont un bon exemple du style baroque d’Olomouc. Horaires d’ouverture : le mercredi de 10h00 à 12h00 et de 14h30 à 15h30, et le vendredi de 14h30 à 15h30. Adresse : Žerotínovo náměstí.    

 

Cathédrale Saint-Venceslas

Il reste peu de traces de l’église de style roman qui fut construite sur ce site en 1107. La forme de l’église actuelle (sv Václav) reflète les souhaits de l’archevêque Bedřich Fiirstenberg. Fiirstenberg ordonna la construction de l’église entre 1883 et 1892, dans un style néo-gothique. Il vaut la peine de mentionner que le palais de style roman, qui est adjacent à la cathédrale Saint-Venceslas, est un des plus beaux bâtiments d’Olomouc. Il fut construit par l’évêque Jindřich Zdík après 1126. À l’époque, il faisait partie des plus beaux exemples d’architecture résidentielle d’Europe. Horaires d’ouverture : tous les jours. Adresse : Václavské náměstí.

 

L’église Saint-Maurice

Cet imposant édifice du quinzième siècle, avec ses 2 tours asymétriques, fait preuve d’une similitude frappante avec une forteresse de l’époque médiévale. Cette église (sv Mořice) se caractérise par des détails architecturaux uniques qui prennent la forme d’une cage d’escalier extérieure à l’intérieur d’une cage cerclée. L’intérieur impressionnant est orné d’une immense peinture murale datant de 1505 et de vitraux pittoresques. L’orgue de l’église, fabriqué en 1745 par Michael Engler (le fabricant d’orgue silésien), est le plus grand orgue d’Europe Centrale. Adresse : Eight Května. Horaires d’ouverture : de 9h00 à 18h00 tous les jours.

 

Le palais des Přemyslid

Le palais de style roman, qui est adjacent à la cathédrale Saint-Venceslas, fait partie des plus beaux bâtiments d’Olomouc. Il fut construit par l’évêque Jindřich Zdík après 1126. À l’époque, il faisait partie des plus beaux exemples d’architecture résidentielle d’Europe. Les salles épiscopales, avec leurs magnifiques colonnes et leurs magnifiques fenêtres de style roman, n’ont pas d’égales en République Tchèque. En 2006, le musée archidiocésain d’Olomouc ouvrit ses portes. Des peintures charmantes réunies par les évêques d’Olomouc y sont exposées. La salle de concert du Mozarteum vaut également la peine d’être visitée. Horaires d’ouverture : avril à septembre : de 10h à 18h00, du mardi au dimanche. Adresse : Václavské náměstí

 

L’Office du tourisme

Ici, les employés peuvent réserver des chambres d’hôtels ainsi que des voyages vers le château de Bouzov, à l’extérieur de la ville. De plus, vous pouvez obtenir une liste complète des clubs, des lieux où vous restaurer et des concerts dans la région. Horaires d’ouverture : tous les jours de 9h00 à 19h00 (www.olomouc.eu). Hôtel de ville, Horní náměstí.

 

Se rendre à Olomouc

En bus – 4 bus partent tous les jours de la station Florenc, à Prague, en direction d’Olomouc. Ce trajet dure environ trois heures et demie.

En voiture – Olomouc est à 174 miles (280km) à l’est de Prague. Rejoignez la E50/E65 au sud-est en direction de Brno et de Jihlava, sortez sur la E462 vers le sud de Brno, puis entrez dans Olomouc.

En train – Des trains partent toutes les heures de la gare centrale, et il faut compter environ trois heures pour se rendre à Olomouc.

 

PAT

Check Also

Karlovy Vary

Karlovy Vary mérite complètement son statut de ville la plus visitée en République tchèque par …