Home / Visites de la Ville / Se promener dans le château de Prague

Se promener dans le château de Prague

Concernant tous les sites classés parmi les patrimoines mondiaux de l’UNESCO éparpillés dans Prague, une image qui définit la ville est le château. Se tenant majestueusement sur sa corniche bien au dessus de la ‘Mala Strana’, le château a été construit en 880 par le prince Borivoj et constitue, d’après le livre Guiness des records du monde, le château le plus grand au monde.

Plutôt que d’être un château dans le sens traditionnel du terme, celui-ci ressemble plus à un énorme complexe (70000 mètres carré) contenant des centaines de bâtiments, incluant des palais, des galeries, des boutiques, des musées, des jardins et des lieux de culte.

Ce qui est souvent confondu par les touristes avec le château lui-même est l’édifice de style gothique qui inspire la crainte de la cathédrale Saint Vitus, qui est le siège de l’archevêché de Prague, et le tombeau de nombreux rois, reines et d’empereurs du Saint Empire romain germanique.

Si vous en avez une, regardez la pièce de 50 CZK : la cathédrale y figure. A cause de ses diverses attractions, il peut être difficile de faire tout ce que le château propose en une semaine, encore moins en un jour ou un après-midi. Cette promenade vous fera découvrir tous les sites les plus importants à voir et, en découvrant d’autres, il est possible que vous ayez envie de les explorer plus en détails.

Se promener dans le château de Prague

Les promenades débutent : des grilles devant le château de Prague. L’arrêt de métro le plus proche est celui du ‘Malostranska’, prenez le tram 22  soit à partir de ‘prazsky Hrad’ ou de ‘Pohorelec’. Elles se terminent aux jardins sud du château de Prague.

Vous pouvez faire cette visite à pied seul (visite autoguidée), ou nous pouvons faire en sorte que vous ayez un guide professionnel parlant français. Le guide touristique peut même personnaliser cette promenade pour qu’elle réponde spécifiquement à vos besoins, par exemple en vous recommandant un lieu où vous arrêter pour manger, y compris une croisière sur la rivière ou un trajet en tramway si vous êtes fatigué de marcher, etc… Le guide peut venir vous chercher à votre hôtel, ou vous pouvez organiser un rendez-vous n’importe où dans la ville. Envoyez-nous vos coordonnées pour obtenir un devis.

Prague Castle Gate1. Lorsque vous entrez par la porte principale du château en face de ‘Hradcanske namesti’, tournez-vous et émerveillez-vous devant les géants de pierre ‘Ignac Frantisek Platzer’ qui tuent leurs ennemis joyeusement avec un gourdin au dessus de l’entrée. Dans cette première cour, vous pouvez avoir une photo prise avec l’un des gardes habillés de gris, qui se tiennent de chaque côté de l’entrée, essayez de les faire rire, mais ils ont une apparence plus impressionnante que ceux de Londres.
Au cours des siècles passés, ces gardes n’avaient aucune raison de sourire : on ne leur payait que le logement et le bois pour se chauffer.

Guards at Prague Castle2.  Ces gardes ont un autre point commun avec ceux de Londres : ils sont relevés toutes les heures. Ce processus compliqué, introduit par l’ancien président tchèque Vaclav Havel, ressemble plutôt  habituellement à une mêlée de touristes, et il est conseillé de se tenir du côté gauche de la porte, où vous aurez une meilleure vue des opérations et vous ne serez pas déplacé de l’autre côté quand les gardes quittent l’endroit ( ce qui ne sera pas le cas des touristes sur le côté droit qui n’en auront pas été informés). Le meilleur moment pour assister à la relève de la garde est midi, lorsqu’une interprétation musicale est donnée. Puis, allez à la porte ‘Matthias’ datant du 17° siècle, créée par l’italien Giovanni Maria Filippi, et à laquelle on a donné le nom d’un empereur du saint empire romain germanique (une liste des pays sur lesquels il a régné se trouve sous son sigle impérial). La porte ‘Mathias’ s’est tenue isolée pendant 150 ans, jusqu’à ce que les les annexes ‘Marie Thérèse’ soient construites autour de cette porte.

Spanish Hall at Prague Castle3.  Franchissez la porte pour entrer dans la deuxième cour, au centre de la quelle se trouve une somptueuse fontaine en pierre construite en 1686. Vous pouvez essayer de vous y percher sur le bord pour reposer vos pieds ou prendre une photo, mais prenez garde au personnel pointilleux qui chasse les touristes fréquemment. Près de la fontaine se trouve l’un des puits du château, fabriqué avec du fer forgé de style baroque. Dans le passé, on croyait que l’approvisionnement en eau du château était assuré par le lutin aquatique Pakit et ,si les elfes aquatiques vous intéressent, envisagez d’aller faire un tour au ‘Statni Opera’, qui donne souvent des représentations de ‘ Rusalka’ de Antonin Dvorak, qui est l’histoire de la fille d’un lutin aquatique qui tombe amoureuse d’un prince. Les façades qui vous entourent, ainsi que celles de la première cour, ont été modifiées par l’architecte autrichien Nicolo Pacassi. C’est Picassi qui a supervisé la majeure partie des travaux de reconstruction du château suite aux dommages importants subis par  celui-ci durant le siège et l’occupation des prussiens en 1757. L’aile nord abrite la galerie de photos de Prague, ainsi que le ‘Hall espagnol’, où on dit que l’empereur Leopold I y aurait mené une chasse pour tuer un chat sauvage avec ses enfants.

4. La bonne nouvelle est que la plupart des attractions extérieures du château sont gratuites. Cependant, la plupart de celles qui sont à l’intérieur, et le ‘chemin doré’ coûte 250 CZK. Un billet plus cher inclut l’entrée des galeries d’art, mais cette promenade particulière peut être faite avec le billet le moins cher.

Royal Garden Belveder5. Le complexe du château propose beaucoup de choses à ceux qui aiment flâner et, si vous faites partie de ces personnes, le passage du côté gauche de la deuxième cour vous amènera au pont ‘Prasny’ et aux jardins royaux du nord, comprenant un grand nombre de fontaines de maisons d’été maintenant transformées en galeries d’art. Notre promenade se poursuit au travers du complexe du château, Empruntez le passage à l’est dans la deuxième cour et cela vous amènera à l’entrée du bâtiment le plus prestigieux du château : la cathédrale Saint Vitus.

St Vitus Cathedral6. Cette cathédrale catholique de type roman- fondée en 1344 puis reconstruite par Josef Kranner au milieu du 19° siècle- est un exemple exquis de l’architecture gothique et est le troisième bâtiment religieux situé sur ce site. Dans le passé, elle se présentait sous la forme d’une rotonde de style roman en 925 puis, le prince Spytihnev II la transforma en une basilique bien plus grande. Durant des siècles, Saint Vitus a été le siège de couronnements et d’enterrements des rois de Bohême. A l’intérieur, on peut y trouver le tombeau de Saint Wenceslas (celui du chant de noël) et celui de Jacques de Nepomuk qui a été noyé dans la Vltava sur l’ordre de Wenceslas. Saint Vitus lui-même est le saint patron e la Bohême, sans oublier celui des acteurs, des comédiens, des danseurs et Stained Glass, Vitus Cathedraldes personnes souffrant d’épilepsie. L’intérieur de la cathédrale comprend des vitraux à couper le souffle, particulièrement ceux de la partie nord qui ont été peints par Alfons Mucha ainsi que la rosace de frantisek Kysela qui décrit des scènes de l’histoire biblique de la création.

7.  Une fois que vous avez été ébloui par Saint Vitus, continuez vers la troisième cour, où l’on pense que se trouvait le trône en pierre des princes de Bohême. Aujourd’hui, ses oeuvres centrales sont un mémorial pour les morts de la première guerre mondiale de Josef Plecnik et une statue en fer de Saint George tuant le dragon. Elle a été fondue en 1373 et représente l’une des plus vieilles statues sur pied de Bohême trouvées à l’extérieur. La cour est aussi le meilleur endroit pour faire des repérages : on peut citer celui de la ligne du toit de la cathédrale, cherchez-y des dragons, des scorpions et des musiciens.

Vladislav Hall8. A l’opposée de la cathédrale, du côté est de la cour, le vieux palais royal a été fondé au 9° siècle et, depuis cette période, a subi un nombre incalculable de rénovations sous les auspices de nombreux empereurs. Les caractéristiques remarquables du palais sont le ‘Hall Vladislav’, qui a accueilli toutes sortes de distraction, telles que des bals, des marchés et des fêtes.
Durant la deuxième guerre mondiale, le Hall fut l’endroit où les joyaux inestimables de la couronne i furent cachés , pour les protéger des bombardements. Il est dit que tout roi usurpateur à la couronne de saint Wenceslas mourra dans un délai d’un an; mythe qui est devenu encore plus populaire lorsque le protecteur nazi Reinhard Heindrich l’a effectivement usurpée et fut assassiné peu de temps après par les parachutistes Tchèques. Récemment, Vaclav havel y a prêté serment. L’escalier des cavaliers du ‘hall’ est appelé de cette manière parce que les chevaliers pouvaient accéder à ce ‘hall’ sans descendre de leur destrier.

St George Basilica9. En sortant de cet escalier pour descendre vers le square ‘saint George’, vous serez alors face à la basilique Saint George, que l’on pense être la deuxième église la plus vieille de Prague. Si vous pensez que c’est difficile à croire, à cause de son bâtiment à la façade baroque, son intérieur sombre de style roman évoque une histoire plus ancienne. Tout en abritant des expositions d’art permanentes, la basilique accueille des concerts réguliers. Son acoustique excellente garantit des concerts excellents- recommandé si vous y assister.

10. Passez devant la basilique et descendez vers ‘Jirska’, où vous trouverez sur votre droite le palais ‘Rosenberg’, endroit où les femmes célibataires pauvres issues de la noblesse résidaient. Avant d’arriver au palais ‘Lobkowicz’ (le seul bâtiment ayant un propriétaire privé dans le complexe du château de Prague) sur votre droite, se trouve un détour sur la gauche qui mène au chemin ‘doré’.

Golden Lane11. Cette série de maisons miniatures colorées a  été construite à la fin du 16° siècle dans le style architectural appelé ‘Maniérisme’. Lorsque vous entrez dans le chemin ‘doré’, la Tour Blanche se profile devant vous. Elle servait de prison aux nobles, incluant Katerina Bechynova de lazany que l’on a laissé pourrir en 1534 suite au meurtre de 14 personnes. Un autre donjon, la Tour Dalibor, se trouve à l’autre extrémité du chemin. Bien que le chemin ‘Doré’ soit d’une certaine manière ‘gâché’ par les boutiques de cadeaux qui l’envahissent maintenant , chaque maison garde son propre aspect fascinant. A la maison bleue, au numéro 22, Franz kafka y a habité un certain temps, alors que la prophétesse Madame de Thèbes, assassinée par les nazis pour avoir prédit le nazisme, a habité au numéro 14. En 1831, il y eut une explosion dans l’une de ces maisons, sur lesquelles les pompiers ont trouvé le corps d’un homme tenant une pépite d’or pur. Certains croient qu’il avait découvert le secret de l’alchimie et qu’il est mort en l’emportant avec lui.

Supreme Burgrave's House12. De la ‘Tour Dalibor’, un chemin vous amènera à la résidence du ‘Burgrave suprême’ et à la cour,
( cette fonction était la deuxième, juste en dessous de celle de roi). C’est un bel endroit pour s’y arrêter pour prendre une bière ou un café, et vous pouvez aussi vous souvenir de votre enfance au musée bien fourni en jouets, qui est particulièrement fier de sa collection de poupées Barbie. L’attraction la plus étrange de la cour est la statue d’un garçon, dont le pénis est frotté par les touristes plus jeunes pour avoir de la chance. En sortant de la cour , en passant par la porte principale; tournez à gauche et descendez lentement vers la porte est du château. Directement à l’extérieur de celle-ci, il y a un autre poste d’observation fantastique (que l’on peut observer au télescope). Dès que vous êtes prêt, continuez à descendre les marches, et vous arrivez au tram ‘Malostranska’ et aux stations de métro. Si, cependant, vous faites la visite au moment de l’année où le temps est plus clément, alors tournez et traversez la petite entrée qui mène aux jardins sud du château.

South Castle Gardens13. Ce petit jardin en terrasse magnifique est doté d’un pavillon circulaire, d’une fontaine de style baroque, de deux obélisques et d’ un bol géant, sans oublier les nombreuses images des anciens toits de ‘Mala Strana’  et les vues de l’autre côté de la Vltava. Bien que datant du 16° siècle, la représentation actuelle du jardin a été conçue par l’architecte Plecnik dans les années 20. Chaque jour à 10 heures, l’ouverture du jardin est annoncée par les joueurs de clairon du château, qui jouent du pavillon musical ‘Hartig’. Vous pouvez, soit continuer vers l’entrée des jardins ouest, ce qui vous ramène au point de départ, au ‘Hradcanske namesti’, ou revenir sur vos pas vers la porte d’entrée est. Descendez le long escalier en pierre pour arriver à la rue ‘Klarov’ et tournez à droite. Traversez l’arrêt de métro ‘Malostranska’ et le pont ‘Manes’ et vous vous retrouverez au ‘Rudolfinum’.

 

[mappress mapid=”55″]
PAT

Check Also

Visite Guidée en Voiture d’époque

Quelques agences de visites guidées offrent des excursions autour de la ville en voitures tchèques d’époque datant des années 1920 et du début des années 1930. Il y a des points de ramassage à divers endroits du centre ville; les excursions commencent à votre convenance, lorsque vous le demandez, si c'est calme. Les visites durent environ 40 minutes.