Rock & Pop

La musique rock et pop a laissé une marque indélébile sur le pays et sur Prague en particulier, et elle est encore grandement populaire de nos jours. Comme avec toutes les autres villes majeures, les différents types de musique joués s’accompagnent tous de leurs propres sous-en-têtes : la musique danse, le hip hop, l’indie, le rock, le métal, le rock classique et tous les autres genres intermédiaires. Cela signifie que quelle que soit votre préférence musicale, vous trouverez toujours quelque chose qui vous intéressera à Prague.

Le Rock and Roll s’est tout d’abord fait connaître dans la ville dans les années 1950, lorsque les musiciens américains conquirent le monde avec leur nouveau style de musique. Des artistes comme Chuck Berry, Elvis Presley et Little Richard ont tous été découragés par le Parti Communiste au pouvoir, mais ils étaient tolérés dans une grande mesure par rapport à d’autres influences étrangères. Danser sur cette nouvelle forme de musique est même devenu populaire, et il existe encore de nombreux danseurs de rock and roll de renommée mondiale dans la ville !

Au cours des années 1960, les forces jumelles de la nouvelle musique et d’un dégel de la situation  politique ont permis à la musique de fleurir comme jamais auparavant, et les influences des Beatles, des Rolling Stones et des Beach Boys sont devenues massivement populaires, tout comme partout ailleurs dans le monde. Les tchèques ont également leurs propres talents locaux, et la plus populaire d’entre eux est Marta Kubisova, qui se produit régulièrement dans la ville. De nombreux habitants de Prague considèrent sa musique comme un rappel de cette période de l’histoire tchèque.

Pourtant, l’invasion de 1968 par les troupes du Pacte de Varsovie a arrêté l’invasion du rock and roll sur sa lancée, car de nombreux musiciens ont reçu l’interdiction d’écrire ou de jouer de la musique dans le pays. De la musique banale a été encouragée par les autorités, et les murs du pays sont devenus une barrière pour toute la musique étrangère. La plupart des chansons populaires de cette période – comme “Je jaka je” par Karel Gott – étaient simplement des reprises de chansons étrangères, reconditionnées pour attirer à la fois le peuple tchèque et le Parti Communiste. Bien que des artistes, comme Gott, soient considérés comme ayant collaboré avec le Parti Communiste pour détruire la scène musicale tchèque, ils restent populaires et ils se produisent régulièrement à Prague encore aujourd’hui.

Au moment où la Révolution de Velours a approché, la scène rock underground est devenue lourdement politisée, avec des groupes dévouant leurs paroles aux injustices qu’ils ressentaient. Un de ces groupes les plus populaires était Plastic People of the Universe, vénéré à cette période. Même le nom de Révolution de Velours a des influences rock, car un des groupes favoris d’Havel était Velvet Underground, un groupe américain populaire à l’époque.

Le musicien le plus influent de l’époque était Karel Kryl, qui fut exilé de la République Tchèque vers l’Allemagne Ouest dans le passé. Il a utilisé la liberté politique qu’il avait dans ce pays pour mettre ses sentiments dans ses chansons, et ces chansons sont devenues populaires dans toute la République Tchèque, déchaînant un réel sentiment d’identité nationale. Tout au long de l’histoire, les musiciens ont souvent joué un rôle important dans les changements sociaux, et cela fut certainement le cas s’agissant de la musique Karel Kryl.

Rock & Pop

Après la Révolution de Velours, la musique pop rock revint en République Tchèque pour se venger. De nombreux artistes qui ont inspiré la révolution – des artistes comme Lou Reed, Mick Jagger et Frank Zappa – se rendaient régulièrement dans le pays, et Reed s’est même fait connaître comme Ministre non officiel de la Culture ! A cette époque, un certain nombre de groupes tchèques ont également émergé – des groupes comme Lucie et Zluty Pes – comme ce fut le cas pour de nombreux chanteurs et compositeurs influents comme Lucie Bila et Iva Bittova. Actuellement, en République Tchèque, les célébrités tchèques les plus populaires sont le groupe de hard rock Kabat, le groupe pop Krystof et la musique populaire de Cechomar.

La musique occidentale a également couvert le marché en République Tchèque, de nombreux groupes de renommée mondiale se sont arrêtés ici au cours de leurs tournées mondiales, généralement pour se produire à Prague. Parmi les premiers groupes à jouer à l’époque post-communiste, se trouvent REM, les Rolling Stones et U2, ainsi que les Guns N’Roses et Bruce Springsteen (qui prononça la phrase immortelle : “Okay, you ex-Commie bastards, it’s time to rock and roll !” (Ok, les salauds ex-cocos, c’est l’heure de faire du rock and roll !)) De nos jours, les célébrités internationales se produisent dans le pays.

PAT

Check Also

Les Sports les Plus Populaires à Prague

Le football est une obsession en République tchèque, l'équipe Tchèque a beaucoup progressé dans les tournois internationaux, après avoir remporté le Championnat européen de 1976 (en tant que Tchéco - Slovaquie), et atteignant la finale de 1996 et la demi-finale de 2004. Malheureusement, ils ont été expulsés dès la 1ère manche de la Coupe du monde de 2006, organisée en Allemagne.