Visiter Třeboň

Třeboň est célèbre en République Tchèque pour abriter la carpe bien-aimée du pays, un aliment de base pour le dîner de Noël. Les carpes – ainsi que d’autres poissons – sont capturées dans des centaines de viviers de poissons qui se trouvent dans la région ; à l’origine, ils furent établis au Moyen-Age. Ils ont survécu jusqu’à aujourd’hui.

Cependant, Třeboň a plus à offrir que des poissons. Il s’agit d’une ville fortifiée pittoresque et, bien qu’elle ne soit pas aussi captivante que Český Krumlov, elle conserve beaucoup du charme de la Renaissance. Elle dispose d’une magnifique place principale piétonne, et des vestiges du mur original de la ville existent encore. De plus, sa brasserie Regent, qui date de 1379, produit encore – au moins selon l’avis de ce chroniqueur – la majeure partie de la meilleure bière du pays. 

Il s’agit également du centre de loisirs principal du sud de la Bohème. Les sentiers pédestres et les pistes cyclables s’étendent dans toutes les directions, négotiant à travers les bois et autour des étangs sur des miles (référez-vous à l’encadré ci-dessous : “Dégourdissez-vous les jambes”). S’il vous reste quelques jours et que vous recherchez un moyen de prendre l’air de la campagne, ne cherchez pas plus loin. A Třeboň vous pouvez louer des vélos, obtenir des cartes sur les balades en vélo et vous prélasser dans la nature intacte de la région.

Třeboň s’est graduellement développée entre le douzième siècle et la moitié du quatorzième siècle, lorsque 4 des frères Rosenberg (également appelés les Rožmberks) en prirent le contrôle et firent de Třeboň leur second domicile (leur résidence natale se situait à Český Krumlov, un peu plus loin). Třeboň prospéra rapidement en acquérant le droit régalien à l’importation du sel et le droit de brasser et de vendre de la bière.

Même si des incendies et une guerre ont dévasté l’architecture Renaissance historique de la ville au cours du dix-septième et du dix-huitième siècles, un processus graduel de reconstruction rebâtit pratiquement chaque pouce de cette ville fortifiée pour lui redonner son état initial. Sous la domination communiste, Třeboň se vit accorder des droits sur les spas qui permirent de maintenir des rentrées d’argent afin que les bâtiments puissent être bien entretenus.

Le festival “Okolo Třeboně” qui dure quatre jour se déroule ici tous les ans à la fin du mois de juin. Vous pouvez assister à de nombreuses compétitions sportives amusantes et à des spectacles de rue, vous pouvez également écouter de la musique populaire traditionnelle tchèque sur des scènes du centre-ville et dans le parc voisin. Cet évènement multi-genres ne manque jamais de se transformer en une fête prolongée avec une ambiance inoubliable. Rendez-vous au centre d’informations pour vérifier les dates précises et pour vous renseigner sur la Joute historique des Chevaliers qui, si elle vient à se produire, est souvent très amusante également. Malheureusement, il n’y a pas de date définie pour cet évènement qui ne se produit pas tous les ans.

 

Voir Třeboň

Les fonctionnaires de la ville, qui sont toujours prompts à aider les touristes, ont placé des panneaux pour guider les touristes vers pratiquement chaque orifice du centre. Etant donné que cette ville fortifiée est relativement petite, il n’y a pas de mauvais endroit pour commencer une visite, bien que je pense qu’il vaut mieux commencer à la porte sud, par Svinenská brána. Les raisons pour cela deviendront claires. Il s’agit de la plus vieille des 3 portes de la ville. A l’extérieur de cette porte, du côté droit, se trouve la Brasserie Regent fondée en 1379. La population locale dira que cette bière est tout aussi bonne que la Budvar, et ils ne mentent pas. En entrant dans la Vieille-Ville, continuez via Žižkovo náměstí pour arriver à Masarykovo náměstí où des façades magnifiquement colorées datant de la Renaissance apparaissent comme si elles avaient été construites hier.

Du côté gauche se trouve l’entrée du Château Třeboň qui est la vitrine de la ville. L’histoire de ce château reflète l’histoire de la ville. Le château gothique d’origine a été dévasté par un incendie, et il a été reconstruit à de nombreuses occasions. Cela arriva pour la dernière fois en 1611. Il semble assez ordinaire de l’extérieur, mais il est doté d’impressionnantes salles décorées qui offrent un décor fantastique pour les meubles du seizième siècle.

Les entrées se font via de visites guidées (uniquement en tchèque, en anglais si des dispositions sont prises à l’avance) avec 2 visites principales proposées : la visite A pour les intérieurs Renaissance du château ; la visite B se concentre sur le noble appartement de la famille Schwarzenberg datant du dix-neuvième siècle. Les deux visites coûtent 100 CZK (150 CZK pour faire les deux) avec des réductions tarifaires pour les seniors, pour les familles et pour les enfants. En juillet et en août, une 3ème visite permettant de découvrir les vantails et les caves est également proposée. Les horaires en octobre, en septembre, en mai et en avril sont : du mardi au dimanche de 9h00 à  16h00. De juin à août, il est ouvert du mardi au dimanche de 9h00 à 17h15.

Sortez par la porte du château et descendez la rue Březanova vers le monastère augustin et l’Eglise Saint-Gille adjacente datant du quatorizème siècle. Dans l’église se trouvent des copies de nombre des meilleures œuvres gothiques d’Europe Centrale ; les œuvres originales ont été amenées au Musée National de Prague. Le monastère et l’église sont ouverts du lundi au samedi de 9h00 à 19h00, et le dimanche de 9h00 à 18h00.

Rybník Svět se trouve au sud de la Vieille-Ville. Il s’agit d’un grand étang où se rend la population locale par les chauds après-midi. Lorsque la météo est clémente, divers lieux autour de l’étang proposent des locations de bâteaux. Vous pouvez également faire du vélo ou des randonnées autour de l’étang le long des pistes balisées. Prévoyez 3 à 4 heures pour votre randonnée. Sur la berge sud-est de l’étang (environ à vingt minutes de balade du centre) se trouve le Mausolée Schwarzenberg (Schwarzenberská Hrobka). Cette crypte et cette chapelle néo-gothiques furent construites en 1877, et il s’agit du lieu où la plupart des membres de la famille Schwarzenberg sont enterrées. Une visite du mausolée coûte 50 CZK par personne. En avril, en mai, en septembre et en octobre, ces cryptes sont ouvertes du mardi au dimanche, de 9h00 à 11h30, et de 13h00 à 15h30. En juin, en juillet et en août, les horaires du matin sont identiques, mais les horaires de l’après-midi se prolongent jusqu’à 16h30.

 

Informations touristiques

L’Informační Středisko se trouve dans Masarykovo nám, au centre de la Vieille-Ville. 103 (www.trebon-mesto.cz). Tout le personnel est formidable et parle de nombreuses langues, en particulier l’allemand. Ils proposent des cartes, des guides et des informations sur les options de logement, sur les locations de vélo et sur les visites. Il est ouvert du lundi au vendredi, de 9h00 à 17h00.

 

Trouver vos repères

Il n’existe que 3 manières de pénétrer les murs de la Vieille-Ville de Třeboň (en dehors du saut à la perche !). La Porte du Château (Hradecká brána) se trouve à l’est ; Svinenská brána se trouve à la frontière sud ; et Budějovická brána se trouve du côté ouest. Après avoir passé une de ces entrées, il est simple de naviguer entre les 6 routes et quelques qui constituent la Vieille-Ville.

 

S’y rendre

Les bus partent de la station de bus České Budějovice environ toutes les six minutes. Le trajet dure de trente à quarante minutes et coûte généralement 30 CZK.

En prenant le train au départ de Prague, ce trajet nécessite généralement que vous changiez de train à Veself nad Lužnicí. Ce train met généralement trois heures ; le prix en 2nde classe est de 192 CZK. Des bus et des trains partent fréquemment de Tábor et de Jindřichův Hradec en direction de Třeboň. De plus, il y a également de bons liens de et vers Vienne via České Velenice, la ville-frontière, qui peut être atteinte en partant de Třeboň en train ou en bus.

En quittant Prague en voiture, prenez l’autoroute E55 via Tábor, puis tournez à gauche pour prendre l’autoroute 150 juste après Veselí nad Lužnicí. Ce trajet dure au minimum de une à deux heure(s). En quittant Ceské Budějovice, rejoignez l’autoroute E551 vers l’est en direction de Třeboň.

 

Minibus Prague – Třeboň. Book comfortable minibus transfer online. English speaking drivers.

 

PAT

Check Also

Karlovy Vary

Karlovy Vary mérite complètement son statut de ville la plus visitée en République tchèque par les touristes. Cette célèbre station thermale est située à 130 km de Prague dans la partie occidentale de la Bohême. Karlovy Vary a acquis sa réputation grâce à la découverte de sources thermales, dont l'histoire provient du Moyen Age.