Home / Attractions, Monuments / Rue Nerudova

Rue Nerudova

Rue NerudovaUne autre rue qu’il ne faut pas manquer à Prague est la rue Nerudova. Nommé d’après l’écrivain tchèque du 19e siècle, Jan Neruda, cette rue fait également partie du Chemin Royal que les rois suivaient pour être couronnées et de nombreuses maisons datent de l’époque médiévale. La rue est aussi connue pour ses symboles de maison qui ont été utilisés jusqu’à ce qu’ils soient remplacés par des numéros. Les symboles, cependant, avait beaucoup à dire sur l’état et l’occupation du propriétaire de la maison. Par exemple, il y a une maison appelée les Trois Petits violons, ce qui était approprié car elle appartenait à une famille de luthiers autour des années 1700. D’autres exemples incluent la Maison du Calice d’Or qui était détenue par un orfèvre. A mi-hauteur de la rue se trouve une maison verte qui s’avance hors de la rangée. La légende veut que le cavalier sans tête prenait d’assaut la maison tous les vendredis afin de voir son âme être libérée, mais personne ne savait comment l’aider. (Aujourd’hui, beaucoup de ces maisons pittoresques ont été transformées en hôtels, en restaurants et en petits commerces.)

 

Les enseignes des maisons de la rue Nerudova

Les trois violons

On raconte qu’un trio diabolique faisaient grincer leurs archets sur leurs instruments sur les soirs de pleine lune. Une famille de luthiers a habité dans cette maison au début du 18ème siècle, et l’enseigne leur permettait de faire connaître leur profession. Comme un grand nombre des autres bâtiments de cette rue, elle accueille un restaurant. Adresse : 12 rue Nerudova

U certa (Le diable)

Lucifer apparaît comme un personnage doux sur des maisons situées dans toute la ville, ainsi que dans la légende locale, il se présente plus comme un escroc rustique que comme un prince des ténèbres sinistre. Ici, il vous tentera pour vous amener à dîner dans un restaurant pas totalement infernal. Adresse : 4 rue Nerudova

Le cygne blanc

Il fallut attendre 1770 pour que des numéros permettant d’identifier les maisons soient attribués. L’impératrice Marie-Thérèse s’est révélée très douée pour apporter le goût légendaire pour la discipline des Habsbourg de Vienne jusqu’aux rives de la Vltava. Avant cela, un système de symboles allégoriques tout à fait charmant, mais confus, permettait de reconnaître et de situer les maisons. Même si vous pouvez encore trouver des adresses symboliques de ce genre dans les anciennes parties de la ville, la rue Nerudova située dans la Malá Strana (le Petit-Côté) se caractérise par la plus importante concentration d’enseignes sur des maisons de la ville. À l’origine, beaucoup d’entre elles avaient une signification liée à l’alchimie, même si aujourd’hui leur signification a été en grande partie perdue. Le cygne blanc fait partie de ces enseignes, il s’agissait probablement à l’origine d’une “poule aux œufs d’or”. Adresse : 49 rue Nerudova

Les deux soleils

Cette maison est le lieu de naissance de Jan Neruda, un poète et un auteur tchèque très apprécié. La rue porte le nom de “Nerudova” en son honneur. Selon la tradition, il s’agissait du quartier des écrivains et des artistes de Prague, et Neruda exprimait l’ambiance bohémienne de la Malá Strana dans ses œuvres. Le lien perdure aujourd’hui avec toutes les petites galeries d’art et avec toutes les boutiques artisanales situées dans le quartier. Adresse : 47 rue Nerudova

La clé d’or

Les orfèvres du château, comme ceux qui travaillaient dans cette maison au 17ème siècle, payaient des taxes à la ville, contrairement à leurs collègues qui vivaient dans la Ruelle d’or du château. De ce fait, ils obtenaient le droit d’afficher leurs marchandises, comme celles qui sont préservées aujourd’hui sur la façade de cette maison. Adresse : 27 rue Nerudova

L’écrevisse verte

Il est probable que personne ne sache ce à quoi pensaient ceux qui ont suspendu ce crustacé au-dessus de la porte. Adresse : 43 rue Nerudova

Les trois lys

Même si leur image n’orne plus la façade, les trois fleurs subsistent en haut de la maison. La maison prête également son nom à une récit onirique plein de passion et de drames écrit par Jan Neruda. De nombreuses maisons comme celles-ci ont servi de point de départ aux histoires de cet auteur. Adresse : 15 rue Nerudova

Rue Nerudova

PAT

Check Also

Pont Charles

Le pont Charles du 13ème siècle est habituellement rempli de touristes comme de Tchèques, en particulier pendant les mois de printemps et d'été. Le Pont Charles est sûrement l‘une des attractions touristiques les plus importantes de la ville et devrait être le premier lieu de votre liste de choses à voir. Le meilleur moment pour l'expérience d'une promenade moins encombrée est tôt le matin, même si une soirée romantique à pied à travers les rues impressionnantes d‘un Prague allumé est également magique.