Home / Histoire / Prague Aujourd’hui

Prague Aujourd’hui

Plus de deux décennies après la Révolution pourpre et la chute du communisme, la popularité de Prague en tant que première destination touristique européenne ne montre aucun signe de faiblesse. Et même si elle n’est plus la bonne affaire qu’elle était pour les voyageurs, la combinaison d’une histoire palpitante, d’une architecture glorieuse et d’une immense variété de divertissements qui font la République Tchèque demeure aussi fascinante que jamais.

Aujourd’hui, la République Tchèque – et Prague, et en particulier – est considérée comme un modèle pour tous les autres pays d’Europe qui cherchent à améliorer les conditions de leurs citoyens et les conditions économiques pour le pays dans son ensemble. Prague est considérée comme une ville cosmopolite rivalisant avec de nombreuses capitales plus établies en Europe Centrale et Europe de l’Ouest, elle a la réputation d’être un endroit bénéficiant de toutes les choses positives apportées par le capitalisme – ainsi que certains des aspects négatifs. La meilleure mesure de l’ensemble du pays est le fait que la République Tchèque ait le PIB le plus élevé de tous les pays ayant adhérés à l’UE au cours des 10 dernières années – avec la plus partie la plus importante du PIB se trouvant dans la capitale, Prague.

Bien que la situation financière de Prague soit de loin supérieure à la plupart des autres voisins de l’Est de l’Europe, la transition vers une voie démocratique et capitaliste a causé quelques problèmes, l’écart croissant entre les riches et les pauvres étant le plus évident. Même si c’est un problème dont souffrent d’une certaine façon tous les pays capitalistes, le gouvernement Tchèque doit prendre rapidement des décisions pour éviter que ce problème ne s’aggrave.

Une des choses les plus surprenantes que vous remarquerez lorsque vous visitez Prague est que la ville a un grand nombre de fumeurs. Bien que le tabagisme dans les lieux publics soit interdit depuis 2006, le nombre de fumeurs ne semble pas avoir diminué. Curieusement, les gens sont toujours autorisés à fumer dans les restaurants, mais la plupart ont des zones réservées pour que cela ne dérange pas les clients non-fumeurs.

Un des plus grands impacts sur Prague dans les années récentes a été l’afflux de jeunes touristes d’Europe Occidentale, tous attirés par la vie nocturne animée, l’alcool bon marché et les clubs de danseuses autour de la place Venceslas. L’opinion est divisée à ce sujet : d’une part, ils apportent beaucoup d’argent à l’économie, mais d’autre part ils provoquent des perturbations et ont conduit à ce que de nombreux endroits de la ville deviennent particulièrement indésirables. Etant donné que les prix ont commencé à augmenter, de nombreux touristes cherchent maintenant à se rendre dans d’autres villes d’Europe, comme Bratislava, Bucarest et Riga.

Check Also

Prague sous le régime communiste

Après la guerre, la Tchécoslovaquie s'est retrouvé être un pays libre à nouveau, dirigé par le président Benes jusqu'à l'apparition de la guerre froide. Cependant, la guerre froide a incité un grand nombre de personnes en Tchécoslovaquie à exprimer le désir de se modeler sur l'idéologie communiste, qui commençait à prendre une certaine ampleur dans le reste de la région et, en l'espace de quelques années seulement, les voix communistes se sont de plus en plus fait entendre jusqu'en 1948, date à laquelle Benes a démissionné de son poste et où il a permis au parti communiste de prendre le contrôle du pays, avec Klement Gottwald accédant à la présidence.