Home / Quartiers / Les quatre quartiers de Prague

Les quatre quartiers de Prague

Prague, jusqu’aux environs de 1800, était uniquement constituée de 4 villes séparées qui disposaient de 4 places qui étaient toutes divisées par des murs de défense. Chaque ville avait ses qualités distinctes héritées des personnalités des individus qui s’y étaient initialement installés. De nos jours, la majeure partie du charme de Prague perdure au sein de l’esprit unique de tous ses quartiers.

Four Quarters Prague

Hradčany (Quartier du château) : Les classes dirigeantes occupent la colline du château depuis le 9ème siècle, lorsque le 1er château fut construit sur le promontoire qui surplombe le gué qui traverse la Vltava. Une fois que les Tchèques furent initiés au christianisme, le sommet de cette colline – aligné le long d’un axe est/ouest – constitua un emplacement idéal pour un lieu de culte et, par la suite, pour une cathédrale (qui devait, selon la tradition, être construite de manière à ce que l’autel soit face à l’est). Enfin, les nobles construisirent leurs palais typiques à proximité du château pour gagner de l’influence sur le roi qui était alors en compétition avec l’Eglise. Aujourd’hui, les visiteurs ont toujours envie de traverser ce quartier dans un attelage élaboré tiré par des chevaux. Le Quartier du Château – qui accueille le bureau du Président et le Ministère des Affaires Etrangères – se caractérise par de splendides bâtiments et du grand art, quelques pubs et quelques commerces.

Malá Strana (Petit Côté) : Ce quartier aux merveilleux jardins et palais baroques est né suite à l’incendie du village de marchands durant les années 1540. Les nobles européens et tchèques qui y emménagèrent étaient très fiers des dessins grandioses de leurs jardins. Pendant les années 1990, suite à des décennies de négligence, ces jardins furent soigneusement restaurés. Bien que certains ne soient ouverts qu’aux parents des anciens nobles – comme les Ambassades Allemande, Polonaise et Américaine, et le Parlement Tchèque – plusieurs sont ouverts aux touristes.

Staré Město (Vieille-Ville) : La Vieille-Ville est reliée au Petit Côté par le Pont Charles. Quartier en plein essort depuis le dixième siècle, cet endroit a été un centre commercial animé pendant longtemps – doté d’innombrables corporations, marchands et partisans de Jan Hus. Jan Hus était un réformateur qui prêcha pour un style de catholicisme tchèque. Les murs du quartier peuvent être tracés sur une carte routière moderne (la Tour de la Poudrière constitue un des vestiges du système de murs qui constituait un anneau fortifié, et la rivière formait l’autre moitié de ce dernier). La zone marécageuse la plus proche de la courbe – la moins attrayante et donc celle qui fut assignée aux Juifs – se transforma en ghetto (elle est aujourd’hui appelée le Quartier Juif ou Josefov).

Nové Město (Nouvelle-Ville) : La Vieille-Ville est entourée par la Nouvelle-Ville – formant une ligne d’une rive à l’autre -, et cette dernière est enclavée au sein du mur extérieur de Prague. Au quatorzième siècle, le roi fonda cette ville et tripla la taille de l’espace que Prague occupait. La Place Venceslas constituait le marché aux chevaux pour cette collectivité de travailleurs affairés. Encore aujourd’hui, la Vieille-Ville est séparée de la Nouvelle-Ville par des “douves” (terme qui fait référence à une rue dont le nom est Na Příkopě). Une fois que vous traversez Na Příkopě, une rue très fréquentée, vous laissez derrière vous les boutiques de souvenir et de vitraux, et vous vous retrouvez dans un quartier de boutiques et de centres commerciaux modernes répondant à la fois aux besoins des touristes et à ceux de la population locale.

 

Check Also

Petit Côté (Malá Strana)

C’est le petit quartier pittoresque de Prague, situé en contrebas du château, et à bien …