Home / Quartiers / Petit Côté (Malá Strana)

Petit Côté (Malá Strana)

Le Petit Quartier

C’est le petit quartier pittoresque de Prague, situé en contrebas du château, et à bien des égards, la zone la plus captivante de la ville. Ses nombreuses ruelles paisibles pavées, souvent vallonnées, ont très peu changé depuis les temps anciens. Elles couvrent toute une série de paisibles jardins en terrasses, ainsi que les collines boisées de Petřín qui s’étendent jusqu’au pont Charles qui relie la vieille ville.

Le Petit Quartier (Petit Côté ou Malá Strana), appelé à l’origine Nouvelle-Ville de Prague, puis Ville Mineure de Prague par la suite, fut fondée par le roi Přemysl Otakar II en 1257. Cependant, dès le 8ème siècle, il y eut un marché. Après la fondation de la Ville, les colons originaux furent remplacés par des colons principalement issus de nationalités étrangères. Charles IV développa la Ville Mineure de Prague avec d’autres parcelles de terre, mais la Ville demeura, grâce à plusieurs grands incendies entre autres choses, plus en retard en termes d’économie et politiquement dépendante des villes situées sur la rive droite de la Vltava. A partir du 16ème siècle, les ordres féodaux et les ordres de l’Eglise qui donnèrent à cette partie de la ville son apparence actuelle, et non seulement du point du vue architecture, commencèrent petit à petit s’installer ici. En conséquence, cette partie de la ville inclut le Palais Wallenstein (Valdštejnský palác) avec ses jardins, la Cathédrale Saint-Nicolas (chrám sv. Mikuláše), les Palais Thun (Thunovský pálac ), Buquoy (Buquoysky), Furstenberg (Furstenberský), Hartig (Hartigovský), Kaiserstein (Kaiserstejnský), Kolowrat (Kolowratský), Lichtenstein (Lichtenštejnský), Schonborn (Schonbornský), Lobkowicz Palaces (Lobkovický palác) et de nombreux autres ; il y a souvent plusieurs palais pour chaque dynastie. Il s’agit également d’une des raisons pour laquelle cette partie de la ville est devenue la résidence de nombreuses ambassades, mais également du Parlement Tchèque et du gouvernement qui réside dans les bâtiments de l’ancienne « Académie Straka » (Strakova akademie).

L’église Notre-Dame-de-la-Victoire est le lieu de pèlerinage le plus célèbre de Prague, mais aussi le plus connu à l’étranger. Cette église de style baroque primitif se trouve dans la rue Karmelitská, en plein cœur du quartier de Malá Strana. L’attention des pèlerins est attirée surtout par la statuette votive de l’Enfant Jésus de Prague, connue dans le monde entier sous le nom de « Bambini di Praga » qui trône depuis 1628 sur l’autel latéral de droite. Elle est placée dans une boîte en argent et sa « garde-robe » est riche de manteaux brodés et ornés de toutes couleurs dont on apprécie notamment celui brodé à la main par l’impératrice Marie-Thérèse d’Autriche. La statuette de cire, de style Renaissance, provient d’Espagne et c’est la princesse Polyxène de Lobkowicz qui en fit cadeau aux carmes.

 

Se rendre dans le Petit Côté

La station de métro de la ligne A Malostranská vous emmènera dans le Petit Côté ; il s’agit de l’arrêt le plus central. Mais il n’y a pas de meilleur moyen d’arriver dans le Petit Côté qu’en traversant une agréable descente en partant du Château ou en faisant une promenade populaire au départ de la Vieille-Ville en traversant le Pont Charles, en passant par la rue Mostecká et en se dirigeant vers la Place du Petit Côté. Sinon, prenez le tram 22 à Národní třída (juste à côté du Théâtre National) et deux arrêts plus tard, descendez juste en dessous du funiculaire de Petřín vers la Colline de Petřín.

 

[mappress mapid=”49″]

Check Also

Hradcany et le Château

Hradčany fut fondée au début du 14ème siècle par un Comte Royal Berka de Dube en tant que troisième ville de Prague. A cette époque, cependant, il y avait déjà le Château de Prague, autrefois appelé Château Royal, une image caractéristique historique, politique et culturelle dominante non seulement de Hradčany et de Prague