Home / Quartiers / Josefov

Josefov

L’attraction principale de Josefov est l’ancien ghetto juif, qui reste l’un des sites les plus remarquables de Prague. Bien que le plan des rues de l’ancien ghetto qui ressemblait à un labyrinthe ait été démoli dans les années 1890 pour faire place à de luxueuses demeures de cinq étages, six synagogues, la mairie juive et le cimetière médiéval portent encore le témoignage de l’histoire. Il s’agit d’une petite zone répandue autour de la vieille ville, en bordure de la rivière et la rue de Paris (Pařížská) – la zone la plus coûteuse de tout Prague parsemée de boutiques de grandes marques.

Josefov, anciennement appelée la Ville Juive, est née de l’installation de négociants et de bureaux de change à proximité de l’ancien gué sur la rivière Vltava à l’extrémité nord de Slovanský ostrov (Île Slave), qui s’étend d’un lieu actuellement opposé au Théâtre National jusqu’à la rue Kaprova au niveau du lit original de la Vltava. A cause de l’antisémitisme médiéval, la ville disposait de remparts solides avec des portes dont le nombre s’élevait à sept en 1848. La ville était également autonome, les Juifs étant les serfs directs du dirigeant. La vie dans cette ville était très difficile pour la plupart des Juifs en raison de l’impossibilité de développer la zone de construction et de plusieurs déportations au départ de la Bohème. Cela continua jusqu’au règne de Joseph II, dont la Ville Juive porte le nom aujourd’hui, accorda à la Ville des droits égaux dans ses réformes religieuses dans la seconde moitié du 18ème siècle. Au début du 20ème siècle, les anciens bâtiments furent redéveloppés et, ainsi, Josefov fusionna totalement avec la Vieille-Ville. Cependant, des monuments historiques remarquables tels que l’Ancien Cimetière Juif et l’Ancien-Nouveau, les synagogues Pinkas, de Maisel, Klausova ou la synagogue espagnole furent préservés.

La Ville Juive donne à Prague une autre dimension qui inclut des noms comme Marek Mordechal Mayzl, un primat, Jakub Bassevi, un négociant, Jehuda Low Ben Bezalel – le célèbre rabbin Low ou Franz Kafka, un écrivain. Cette dimension améliore sans conteste la richesse culturelle de Prague, que ce soit en termes de négoce, de science, d’art ou de style de vie.

Les synagogues de la Ville juive

La synagogue Klaus

La synagogue Klaus était la plus grande de tout le ghetto. Le bâtiment actuel a été édifié après l’incendie de la fin du XVIIè siècle.

La synagogue Maisel

La synagogue Maisel, avec ses trois nefs, accueille à l’heure actuelle l’exposition du Musée juif qui présente l’histoire des Juifs en Bohême et en Moravie.

La synagogue Pinkas

Après guerre, la synagogue est devenue le Mémorial des Juifs tchèques et moraves victimes des persécutions nazies. Les noms de ces 77 297 victimes de la Shoah ont été inscrits sur les murs de la synagogue. L’exposition comprend aussi une collection de 4 500 dessins d’enfants réalisés à Terezín entre 1942 et 1944.

La synagogue Espagnole

En 1868, à l’endroit du plus ancien lieu de prière juif de Prague, a été construite la synagogue espagnole dans le style mauresque.

La synagogue Haute

A l’origine, elle faisait partie de l’hôtel de ville juif, c’est pourquoi on l’appelle aussi „synagogue de l’hôtel de ville“. Aujourd’hui encore, elle forme un tout avec l’hôtel de ville.
Depuis1997, elle sert de nouveau de lieu de prière à la communauté juive de Prague.

 

Se rendre dans le Quartier Juif

Le Quartier Juif est un lieu relativement visité à Prague, en particulier dans les hautes saisons touristiques, lorsque ses rues minuscules sont remplies de visiteurs. Le secteur est assez petit et très compact, et une visite touristique assez profonde prend moins d’une demi-journée. En raison de la proximité de la Place de la Vieille-Ville, la meilleure manière de visiter le quartier est de le faire à pied.

 

[mappress mapid=”48″]
PAT

Check Also

Hradcany et le Château

Hradčany fut fondée au début du 14ème siècle par un Comte Royal Berka de Dube en tant que troisième ville de Prague. A cette époque, cependant, il y avait déjà le Château de Prague, autrefois appelé Château Royal, une image caractéristique historique, politique et culturelle dominante non seulement de Hradčany et de Prague