Historique

La communauté juive moravienne

Bien que les cimetières et les synagogues de Prague attirent des touristes depuis de nombreuses années, les autres centres juifs de la République Tchèque n’ont été redécouverts que récemment. Les terres tchèques comptaient déjà une communauté juive d’une taille raisonnable au début de la période médiévale et, en 1254, les Juifs se virent accorder une protection royale grâce à une charte du roi Přemysl Otakar II. Elle n’était pas toujours été appliquée – les Juifs souffraient des mêmes mauvais traitements et de la même discrimination que dans d’autres pays de l’Europe.

Malgré des polgroms et des expulsions occasionnels, la culture juive a pourtant réussi à s’épanouir. En 1938, la population juive bohémienne et moravienne s’élevait à environ 120.000 personnes ; l’immense échelle de la synagogue de Brno donne des indications sur la richesse et la taille de la communauté juive. L’Holocauste et la 2nde Guerre Mondiale ont mis en lambeaux cette communauté, plus de 50% de la population fut éliminée. De nombreux survivants déménagèrent après la fin de la guerre, et il y eut plus de départs en 1968, lorsque l’invasion russe mit fin à tout espoir de liberté. Aujourd’hui, il est difficile d’évaluer le nombre de membres de la population juive, mais elle s’élève approximativement à 6.000 personnes. Tout au long de l’époque communiste, cette communauté est restée discrète, même si depuis 1989, la Moravie et la Bohème célèbre ce qui reste de cette culture autrefois florissante. De nombreuses synagogues ont été détruites par les Nazis, et certaines ont été converties pour être utilisées à d’autres fins. Cependant, certains subsistent encore, comme dans le cas de certains cimetières – beaucoup d’entre eux abritent des pierres tombales qui datent d’il y a 3 siècles. Il n’y a pas une ville en Moravie qui n’a pas une histoire juive, vous trouverez certains monuments importants ci-dessous :

 

Boskovice

Boskovice

À Boskovice, au nord de Brno, il existe un cimetière qui abrite des pierres tombales qui datent du dix-septième siècle. Ces pierres tombales sont alignées sur une vallée boisée, un lieu hanté et paisible. (Une clé peut être obtenue auprès du centre d’informations de l’hôtel de ville) La rue Plačkova contient de nombreuses maisons juives.

 

Holešov

HolesovÀ Holešov, au nord de Zlín, la synagogue juive (fermée le lundi) se trouve à Striční, 2 pâtés de maisons derrière le bureau d’informations de la place principale, Náměstí E Beneša. Nommée Šachova synagóga, en hommage à un de ses rabbins les plus renommés, ce bâtiment date de 1560. Cependant, l’intérieur magnifique est essentiellement du dix-huitième siècle, des ferronneries magnifiques aux inscriptions murales en hébreux. La galerie a été convertie en un musée compact. À l’arrière de Striční, sur Hankého, repose l’entrée de cimetière juif. Certaines des pierres tombales les plus récentes servent de rappel poignant sur le fait que les Juifs moraviens n’avaient pas été totalement décimés en 1945. Une centaine de pierres tombales plus anciennes, qui datent du dix-septième siècle, sont juste organisées de manière aléatoire.

 

Mikulov

Depuis 1369 (au moins), il existe une communauté juive à Mikulov, à proximité de la frontière avec l’Autriche, au sud de Brno. Tout au long du dix-neuvième siècle, ce chiffre s’élevait à 3.500. La synagogue de Husova 13 du quinzième siècle et le cimetière juif mal entretenu de Brněnská sont deux repères survivant rares.

 

Třebíč

Trebic

Près de la basilique Saint-Procope, se dressant sur le flanc d’un coteau qui surplombe Třebíč, se trouve ce qui constituait le quartier juif. En 2003, le quartier et la basilique ont été déclarés sites du Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Deux synagogues — une sur Tiché náměstí datant de 1639, et l’autre dans Bohuslavova 42 — subsistent encore. Au nord de la deuxième se trouve le plus grand cimetière juif de la République Tchèque en dehors de Prague, avec 3.000 pierres tombales qui date des années 1640.

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page