Terezin

TerezinTerezin est ancienne ville de garnison à l’origine construite par l’empereur Joseph II en tant qu‘ingénieux système de forteresses militaires pour la protection du royaume à la fin du 18ème siècle contre la Prusse – complètement changé et transformé en ghetto juif (et utilisé comme un camp de transit pour les Juifs dont la destination finale le camp de concentration de nazis d‘Auschwitz) pendant la Seconde Guerre mondiale. À la fin de la guerre, 150,000 Juifs avaient traversé Terezin et 35.000 autres sont morts de maladie et de famine. Pendant le même temps, les Allemands utilisaient Terezín à des fins de propagande déformée, persuadant les visiteurs que ce fut un centre culturel florissant et commercial. Maintenant, Terezin se souvient de son histoire sombre de la Seconde Guerre mondiale où des milliers de juifs sont morts.

 

Transport Prague Terezin. Une alternative au train ou au bus. Réservez un minibus privé porte-à-porte pas cher.

Mémorial de Terezin

Durant la Seconde Guerre mondiale, la ville fortifiée fut transformée en camp d’internement pour la population juive de tous les pays d’Europe et la Petite forteresse servit de prison à la Gestapo de Prague. Aujourd’hui, un mémorial aux victimes du nazisme y est installé comme souvenir émouvant de l’histoire d’Europe moderne.

Lieux à visiter au Mémorial de Terezin

TerezinDepuis le sol, l’ampleur du labyrinthe de murs et de fossés qui entourent la forteresse principale (Hlavní Pevnost) est impossible à comprendre – surtout parce que la ville est en fait à l’intérieur. En fait, quand vous arrivez en bus ou en voiture, vous pouvez penser que la place centrale n’est en rien différente d’une centaine d’autres situées dans la vieille ville. Jetez un coup d’œil à la photographie aérienne dans le Musée du ghetto, ou promenez vous à travers les murs vers la forteresse de Lesser, et un tableau très différent apparaitra. Au cœur de la forteresse principale se trouve les rues qui composent la ville de Terezín. Il y a peu à voir à l’exception de  l’imposante église du 19ème siècle de la résurrection, les arcades du bureau du commandant, les bâtiments administratifs néoclassiques et la grille entourant des maisons avec leurs secrets affreux. Au Sud de la place se trouvent les restes d’un embranchement ferroviaire, construit par les prisonniers, par l’intermédiaire duquel d’autres prisonniers arrivaient – et repartaient. Ici, La vue principale est le Musée du Ghetto (adulte/enfant 160/130Kč; Ouvert de 9h à 18h d’Avril à Octobre, Jusqu‘à 17h30 de Novembre à Mars), qui a deux branches. La branche principale explore la montée du nazisme et la vie dans le ghetto de Terezin, en utilisant des effets de surprise bric-à-brac surprenants et évocatifs. Érigé au 19ème siècle pour abriter l’école locale, le bâtiment du musée a ensuite été utilisé par les nazis pour accueillir le camp destiné aux garçons de 10 à 15 ans. Les images obsédantes peintes par ces enfants ornent encore les murs.

TerezinUne nouvelle branche est logée dans l’ancienne caserne de Magdeburg (Magdeburská kasárna), qui était le siège de «conseil municipal» juif. Ici, vous pouvez visiter un dortoir reconstruit et regarder des expositions sur la vie culturelle extraordinairement riche – musique, théâtre, arts plastiques et littérature – qui a en quelque sorte prospérée dans ce contexte de peur. Il y a aussi une petite exposition dans le sombre Crématorium (Krematorium; Ouvert de 10h à 18h, Dim – Ven, d’avril à octobre, jusqu‘à 16h Dim – Ven, de novembre à mars) dans le cimetière juif juste à côté de brána Bohušovická, à environ 750 m au sud de la place principale. Le Musée du ghetto a de bonnes brochures de guide multilingues, un grand choix de livres à vendre et des guides (certains d’entre eux sont des survivants du ghetto) offrant leur assistance. Vous pouvez prendre une visite autoguidée de la forteresse de Lesser (Pevnost Malá; enfant/adulte 160/130Kč; Ouvert de 8h à 18h d’Avril à Octobre, jusqu’à  16h30 de novembre à mars) travers la caserne de la prison, les cellules d’isolement, les ateliers et les morgues, des motifs d‘exécutions passées et des charniers anciens. Il serait difficile d’inventer une situation plus menaçante, et c’est seulement lorsque vous errez à travers les tunnels sans fin sous les murs que vous commencez à apprécier pleinement les vastes dimensions des forteresses nazies. Le slogan moqueur du camp de concentration nazi était : Arbeit Macht Frei (‘Le travail vous Rend Libre’), suspendu au-dessus de la porte. En face de la forteresse se trouve le cimetière national, créé en 1945 pour ceux qui furent exhumés dans des charniers nazis.

Admission : Un ticket combiné pour le Musée du ghetto et la forteresse de Lesser est de 200/150Kč.

La ville de Litoměřice, à quelques kilomètres de Terezín, vaut également le détour. Connue pour son vin, elle est une des plus anciennes villes tchèques située sur le fleuve Elbe.

 

S’y rendre depuis Prague

Terezin est située à environ 60 km au nord de Prague ou à seulement 8km de Litomerice.

Astuce : Réservez en ligne une excursion à Terezin ici.

En bus : à partir de satiation Florenc (direction Limomerice, six bus par jour), coût du billet d’environ 60 CZK.

En voiture : Conduisez au nord de Prague en direction de Dresde sur l’autoroute principal E55. Recherchez les panneaux de sortie pour Terezin.

Heures d’ouverture : Tous les jours d’avril à octobre de 9h à 18h; tous les jours de novembre à mars de 9h à 17h30.

 

 

PAT

Check Also

Cesky Krumlov

Située à 180 km de Prague, c‘est l’une des quelques villes qui ont réussies à …